Le blog dédié à toutes les mamans

3 points clés sur le sommeil des enfants

Dès l’entrée en maternelle jusqu’à l’adolescence, le sommeil des enfants est un facteur déterminant. Découvrez-le à travers ces trois éléments clés. 

L’importance de garder un rythme régulier

Dès le plus jeune âge, il est primordial de mettre en place des habitudes qui seront conservées au fil du temps. Délimitez le temps pour les activités : les jeux, le bain, la télévision… et le sommeil. En effet, un enfant qui ne dort pas assez la nuit, peut être nerveux à certains moments de la journée.

Les jeunes enfants doivent dormir en moyenne 10-12 heures par jour. Le sommeil leur permet également de bien grandir. Dès l’entrée en structure d’accueil puis ensuite en maternelle, tous les sens des enfants sont mis à l’épreuve ! Ils doivent apprendre à vive avec d’autres enfants, à suivre des activités, apprendre de nouveaux mots ou de nouvelles notions, et aussi se défouler.

Leur terrain de découverte est immense et tout aussi fatiguant. Le repos a donc toute son importance. Afin de favoriser l’endormissement, limitez au maximum les sources de distraction (comme les programmes télévisés ou l’usage du téléphone ). Privilégiez un instant calme autour d’une histoire racontée.

Des siestes en journée pour se requinquer 

On ne le répète pas assez, mais les siestes ont également toute leur importance dans le cycle du sommeil. Dans certaines cultures, elles sont vivement encouragées. Pour les tous-petits, jusqu’en fin de maternelle, elles sont souvent conservées et font partie du rythme de la journée.

Pour les enfants scolarisés dès l’école primaire, le temps de sieste est malheureusement supprimé. En revanche, dès le retour à la maison, si vous constatez que votre enfant est en train de somnoler, une courte sièste sera favorable pour le requinquer avant l’heure de dîner puis de se coucher. Il sera également plus concentré pour travailler.

En fin de semaine, profitez du temps que vous passer avec votre ou vos enfants pour les laisser faire une sieste ! Ces instants de sommeil supplémentaires n’ont seront que bénéfiques. Le corps a constamment besoin de se régénérer.

Un bon sommeil pour tenir de longues journées

Un bon sommeil, c’est un sommeil reposant et réparateur, dans un endroit calme, propre et agréable. Et oui, l’environnement a une part importante ! Une chambre ordonnée, un lit avec des draps et une couverture propres, des sons discrets et légers (comme une mélodie douce par exemple), des esquisses parfumées… seront des éléments aussi importants que la durée du sommeil.

Prenez l’habitude,avant l’heure de coucher, d’encourager l’enfant à ranger ses jouets et sa chambre. Ainsi il comprendra l’importance du sommeil dans un endroit ordonné. N’hésitez pas à l’aider pour l’encourager ! D’autre part, chaque jour, prenez le temps d’aérer chacune des pièces au moins 15 minutes, aussi bien en été qu’en hiver. Cela permettra de renouveler l’air des pièces.

Vous pouvez également disposer des petits pots pourris qui diffuseront une bonne odeur discrète. Par ailleurs, brûler de l’encens propagera également une bonne odeur. Dans beaucoup de cultures à travers le monde, cela reste un rituel qui perdure depuis des millénaires. Et à chaque culture s’associera une signification, mais chaque culture s’associera pour confirmer que l’encens dépose un parfum délicat. Néanmoins, il faut toujours brûler l’encens avec des fenêtres ouvertes, et l’odeur de ce dernier reste plusieurs heures une fois éteint, avec les fenêtres fermées, vous laissant ainsi sans une atmosphère reposée.

Et vous, quels bénéfices avez-vous constaté avec ces conseils pour favoriser le sommeil ? 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *