Le site dédié à toutes les mamans

3 astuces pour éviter de céder à la malbouffe

Il est souvent bien facile de céder à un produit trop gras, trop sucré ou bien trop salé. C’est parfois sans savoir que chaque année, la malbouffe est à l’origine de 11 millions de décès chaque année dans le monde. Il s’agit donc d’un fléau pour lequel nous devons lutter. Découvrez trois astuces afin de ne pas y céder. 

Une liste de course et des menus anticipés 

Céder à la tentation de la malbouffe, c’est bien souvent parce que les courses ou les repas sont improvisés. Une des règles d’or est donc de prévoir vos menus à la semaine, pour chacun des repas: le petit déjeuner, le déjeuner, la collation ainsi que le dîner. 

Ainsi, cela détermine aussi la liste des produits à vous procurer. Il y a donc peu de marge de manœuvre pour de l’improvisation, qui rime bien souvent avec la facilité: un fast food pour le déjeuner, ou encore des chips ou des snacks sucrés. 

Par ailleurs, faites toujours vos courses en ayant le ventre plein: cela évite de céder à la tentation de produits gars et sucrés. Et permet de vous focaliser sur les ingrédients de vos plats préparés, vous confirmez ? 

Contrôlez ce que vous mangez

Il est indispensable de contrôler tout ce que vous mangez. Lisez les étiquettes de composition des produits que vous achetez. Privilégiez ceux qui contiennent le moins d’additifs, de produits chimiques ou transformés. 

On ne le redira jamais assez: c’est la composition de plats et préparations faits maison qui est la meilleure pour la santé. Par ailleurs, les industriels jouent également le jeu, avec des nutriscores présents sur les emballages des aliments. Cela permet de repérer, en un coup d’oeil, ceux qui ont une composition saine et équilibrée. 

Ce qui engendre la malbouffe, c’est bien souvent l’erreur de consommer des produits préparés sans savoir avec qui ils sont élaborés. Alors, ces étiquettes de vos produit préférés, est-ce que vous les maîtrisez ? 

Prenez vos repas sur des horaires réguliers 

D’autre part, il est aussi important de manger à des horaires fixes et réguliers. Si vous le pouvez, manger en famille, ou bien accompagné. Cela permet de se concentrer sur son repas et prendre le temps de le savourer. 

Au contraire, manger sur des créneaux aléatoires durant la journée engendre un certain déséquilibre. La sensation de faim peut s’accroître ou au contraire diminuer, et se tourner vers la malbouffe est un choix de facilité. 

De plus, sauter un repas, c’est le risque de vouloir manger plus au suivant pour sa rattraper. C’est une erreur à éviter !  

Enfin, pour avoir encore plus d’informations détaillées sur le sujet, je vous invite à consulter cet article intéressant publié chez Santé Magazine en cliquant ici

Et vous, la malbouffe, quelles astuces avez-vous pour la contourner ? 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *