Le blog d'une maman

Pour ou contre les animaux domestiques à la maison ?

Les plus petits comme les plus grands ont un rapport très particulier avec les animaux. Dès le plus jeune âge, de nombreux lieux et activités sont dédiées pour les initier. A la ferme, au zoo, ou bien dans les salles de classe à la découverte des animaux. A la maison, l’idée peut être bien tranchée. Ou au contraire vous hésitez. Voici une série d’arguments pour vous aider, ou vous conforter dans votre idée. 

Un animal à aimer et dont il faut s’occuper 

Avoir un animal de compagnie à la maison, c’est avoir un être vivant en quête de soins et d’affection. Et oui, il faut prendre le temps de s’en occuper, l’apprivoiser, et savoir l’aimer. 

De plus, pour certains, cela représente une contrainte, tant sur la gestion du temps que sur le plan financier. Il faut compter les soins vétérinaires, les éventuels vaccins, sans compter la nourriture adaptée. Sans compter les sorties pour les chiens par exemple qui sont indispensables plusieurs fois dans la journée. 

Cependant, avoir un animal de compagnie à la maison est aussi source de bienfaits à ne pas négliger. 

Une bonne façon de se responsabiliser 

Et oui, avoir un animal de compagnie, c’est une belle façon d’apprendre aux enfants le sens des responsabilités. Leur apprendre à les nourrir, ou encore à les sortir. Savoir quoi leur donner , décrire et identifier les sentiments exprimés.

Au fur et à mesure, cet animal de compagnie deviendra un ami à qui l’enfant saura parfois se confier. Tendez discrètement l’oreille, et vous pourrez parfois être surpris ou étonné des petites conversations que vous entendrez. 

D’autre part, un animal de compagnie à la maison, peut être un chien, un chat, un lapin ou même un poisson. Cela sera un partenaire avec qui l’enfant partagera de multiples émotions. 

Permettre d’avoir des sens encore plus développés

Par ailleurs, un enfant qui grandit aux côtés d’un animal de compagnie permet d’avoir ses sens encore plus développés. L’écoute, pour être attentif aux sons que l’animal émet. L’observation, pour mieux analyser ses mouvements, sa gestuelle, et la signification qu’il en découle. 

Enfin, cela développe aussi le dynamisme. Avoir envie de s’en occuper, de le faire jouer, ou tout simplement de le câliner. Un enfant introverti ou réservé saura plus facilement s’ouvrir et communiquer en nouant un lien avec un animal de compagnie. Le respect de la nature et des êtres vivants ne saura qu’être décuplé. 

Pour conclure, il est évident que l’animal de compagnie devra vivre dans un espace et un environnement qui lui sont adaptés. Leur bien être et leur protection sont des maîtres mots clés, défendus jusque dans les plus hautes instances de notre société. Pour en savoir plus, je vous invite à prendre connaissance de ces règlementations 

Et vous, avoir un animal de compagnie à la maison, quelle question avez-vous à ce sujet ? 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.