Le blog d'une maman

Vos données sur internet : 3 règles pour mieux les protéger

En 2022, la digitalisation a énormément progressé mais n’a toujours pas atteint son apogée. Nous avons le reflexe de faire tellement de choses sur internet: des démarches administratives, des achats en lignes, des ventes… 

Ainsi, en quelques clics, il est simple de pouvoir accéder à votre identité, savoir où vous vivez, et les habitudes que vous avez pour tout ce que vous consommez. Alors, il est indispensable de protéger vos données. Voici trois règles d’or à appliquer. 

Assurez vous d’avoir des mots de passe difficiles à identifier

C’est une règle simple. Comment entrer chez quelqu’un ? Soit on y est invité, ou alors, on nous a donné la clé. Et une fois obtenue, on ne peut plus rien cacher. Alors, vous imaginez bien que pour pirater vos données, parfois le plus simple de découvrir votre mot de passe.

D’où l’importance de vous assurer qu’il soit difficile à décrypter. Oubliez donc les dates de naissance, le nom de votre animal domestique ou encore celui de votre activité favorite.  

De plus, de nombreux sites web imposent désormais un minimum de 8 ou 12 caractères, avec des majuscules, minuscules et caractères spéciaux. Cela est une sécurité supplémentaire pour s’assurer qu’il sera compliqué à trouver. 

Ne divulguez pas d’informations personnelles à tout va

Et oui, on ne le dira jamais assez. Protéger ses données, c’est aussi éviter de les diffuser sans trop de nécessité. Votre adresse, vos habitudes, vos papiers d’identité, la banque à laquelle vous êtes affilié, le lieu dans lequel vos travaillez…  

Parfois, ce sont des informations que l’on donne spontanément à travers les réseaux sociaux, sans trop se méfier. A tort, car ces derniers représentent une mine d’informations qui sont facilement analysées pour mieux vous cibler. 

Ce sont autant d’informations qui vont permettre à des personnes mal intentionnées d’usurper très facilement votre identité. Pour ensuite prendre des crédits à votre nom, ou vous attribuer des amendes très salées. Chaque année, ce sont des milliers de personnes qui sont concernées. Et qui se retrouvent dans un engrenage cauchemardesque que l’on ne peut pas imaginer. Alors, autant privilégier la sécurité pour ne rien regretter, pas vrai ? 

Privilégiez les réseaux et des sites sécurisés 

Enfin, la troisième règle d’or est de privilégier les réseaux de navigation privés. Ne vous connectez pas sur des réseaux publics pour accéder à des données sensibles. On ne sait jamais ce qui peut se passer après. 

De plus, la sécurité, cela consiste aussi à mettre à jour vos logiciels et vos appareils. C’est lorsque l’on détecte les failles que les risques sont les plus accrus. Si la porte de votre logement est fermée, mais qu’une des fenêtres est accessible et ouverte, cela n’est-il pas tentant pour un cambrioleur d’entrer ? 

Enfin, il est indispensable de ne vous fier qu’à des sites sécurisés pour effectuer des transactions financières. Ne cliquez jamais sur des liens ou des pièces jointes dont vous ignorez la provenance. Petite astuce: vérifiez l’adresse mail de l’expéditeur en cliquant sur « répondre » et cela vous indiquera si le mail est trompeur ou pas. 

Pour aller plus loin sur le sujet, je vous invite à lire cet article intéressant publié par le magazine Capital afin de pour les reflexes à adopter afin de protéger votre vie privée

Si jamais vous avez identifié un site dont le but est d’escroquer ou voler les donner, n’hésitez pas à le déclarer en cliquant ici

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.