Le site dédié à toutes les mamans

De l’hyperconsommation à la seconde main décomplexée

Depuis quelques années, on assiste à l’essor des commerces et plateformes de revente de seconde main dans le monde entier. Cela concerne les achats pour tous les âges de la société, et va bien au-delà du seul argument financier. Focus en 3 points sur ce phénomène dont le succès ne fait qu’augmenter. 

La seconde main comme une nouvelle façon de consommer

La seconde main, c’est devenu un mode de consommation bien affirmé.

Si l’acquisition d’un bien de seconde main était limitée à l’entourage proche (famille, voisins, amis), c’est à présent un phénomène à une échelle bien plus développée. On peut même dire que c’est une industrie à part entière. 

Un achat de seconde main, c’est bien souvent un produit en très bon état, parce que peu voire jamais porté, qu’une autre personne pourrait tout simplement utiliser. Lointaine est cette époque pour laquelle un achat de seconde main se connotait uniquement à un don ou une association. 

Par ailleurs, c’est aussi un message fort lancé auprès des acteurs de l’industrie textile concernant les volumes mis sur le marché chaque année. Alors, consommer oui, mais plus sans excès ? 

La réplique de grandes enseignes pour s’aligner 

Face à ce constat, les grandes enseignes veulent se montrer sensibles à ce nouveau mode de consommation, et répliquent. Ainsi, elles sont de plus en plus nombreuses à offrir un avantage (réduction, bon d’achat) en échange de vêtements que vous acceptez de rapporter. 

D’autre part, en parallèle, nous assistons à l’essor de sociétés pour lesquelles la seconde main est leur cœur de métier. Plateformes en ligne ou dépôts-ventes physiques, elles ne manquent pas de se faire connaître sur internet et les réseaux sociaux pour se développer. 

Par ailleurs, les produits de luxe sont également concernés. Ainsi, cela les rend accessibles à d’autres classes de la population un peu moins aisées. Ces produits d’excellente qualité se conservent très bien pendant plusieurs années. Ainsi, ce n’est pas une surprise d’assister aussi à l’essor de plateformes dédiées uniquement à ce type de produits. 

Un équilibre entre se faire plaisir et des achats par nécessité

Enfin, effectuer un achat de seconde main, c’est trouver un bon équilibre entre l’acte d’achat et un budget maîtrisé. Sans altérer la qualité de chaque produit sélectionné. 

Si la valeur d’un article neuf peut être revendue jusqu’à deux, trois voire plus de quatre fois moins cher en occasion, cela laisse de nombreuses possibilités !

Cela explique le succès de ce phénomène au fil des années. Alors, aussi bien pour les fans de shopping que ceux pour lesquels l’achat de seconde main est une conviction profonde. A savoir une façon de consommer à développer auprès du plus grand nombre. 

Et vous, est-ce que vous considérez que faire un achat de seconde main est avant tout une révolution dans votre façon de consommer et / ou une solution pour économiser ? Pour aller plus loin, je vous invite à consulter cet article de chez Elle, qui liste de très bon sites où vous trouverez de jolies « pièces à shopper » en cliquant ici

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *